… réponse au commentaire de Claire …

Tu affirmes, pour le regretter, que l’usine de Dunkerque d’Arcelor a multiplié par 9 sa productivité en 20 ans, malgré la résistance des syndicats, et tu en accuses le libéralisme

 le libéralisme n’y est pour rien ; en régime libéral comme en régime étatique – et même dans les Scop ou les mutuelles – sauf à prendre dans les réserves, il n’y a pas de gain de pouvoir d’achat, de diminution du temps de travail ou de développement de l’entreprise sans gain de productivité (faire la même chose à moindre coût ou faire plus à moyens constants)

 le libéralisme, ou plus exactement la concurrence, intervient ailleurs : celui qui avance moins vite que les autres disparaît. Si l’usine de Dunkerque n’avait pas fait ces efforts, elle serait fermée ; au lieu de quoi, en 2013, le haut-fourneau N° 2 va redémarrer …

 notre combat n’est pas de lutter contre les gains de productivité – au contraire – mais de faire en sorte que leurs fruits soient répartis correctement et pour cela de mener les actions nécessaires, éventuellement dures

 l’Etat, quant à lui, a pour mission de réguler le système et de veiller au respect des règles du jeu

 il est vrai que certains syndicats n’ont pas compris ; on en voit le résultat à Aulnay et ailleurs

 on peut rêver d’un monde fondé sur d’autres ressorts, encore faut-il le décrire précisément (les tentatives menées au XX° siècle n’ont pas été concluantes) sinon il faudra bien se contenter d’aménager celui-ci

Daniel Gendrin

4 commentaires sur “… réponse au commentaire de Claire …

  1. D’accord, mais je voudrais que tu sois un peu plus concret sur la redistribution des gains à tous les acteurs. Je trouve personnellement ce sujet très complexe et j’ai aujourd’hui peu de pistes convaincantes dans ma réflexion personnelle, en tout cas pour ce qui concerne les grands groupes genre Arcelor.

    Quel critères utiliser pour la redistribution ? Comment les faire vivre pour qu’ils ne soient pas détournés ou maquillés (le problème de tous les critères) ?

    Aujourd’hui, ce que je vois, c’est qu’on redonne à l’actionnaire (c’est facile à calculer : » t’as X parts, j’ai X Euros à répartir entre toi et tes co-actionnaires ») et aux grands patrons (ça coûte pas cher, vu qu’ils sont pas nombreux, et puis, soyons réalistes, une heure supp de patron est bien plus intéressante pour l’entreprise qu’une heure supp d’ouvrier, alors autant investir un max dans celle-là).

    Ces systèmes-là ont l’avantage d’être simples à mettre en place et à faire perdurer (les actionnaires nomment les grands patrons et tout le monde est content). Ils ont l’inconvénient d’être injustes si rien d’autre n’est fait. Mais alors, quoi ?

    Honnêtement, j’ai du mal à décliner un principe qui me semble juste (répartition du gain) en arrangements concrets (augmentations, intéressement à la rentabilité, à la croissance, acquisition d’actions, prise en compte des autres acteurs type fournisseurs etc… ) Tout ça présente de gros soucis dans la mise en place, je trouve. Des idées ?

    PS : j’espérais trouver un billet sur l’ANI qui me permettrait de comprendre un peu de quoi il retourne parce que selon les sources, c’est la cata ou bien le saint graal. Je suis un peu perdue, alors si t’acceptes les suggestions de sujets…

    J’aime

    1. CM,
      bonnes questions, c’est au programme … le temps de rédiger

      j’ai 2 papiers partiellement en cours :
      – sur la répartition de la richesse produite
      – plus précisément sur les rémunérations des grands patrons

      les actions possibles sont de 2 types :
      – politique (le système a été dérégulé par Thatcher/Reagan, le retour à une certaine régulation sera une décision politique) ; le citoyen agit en faisant connaître son avis … et en votant
      – syndicale : dans l’entreprise, c’est la négociation – et le cas échéant la lutte – qui doit obtenir ce qui se rapproche le mieux de la justice

      je vais ajouter, à ta demande certes, mais surtout parce qu’il le faut, un papier sur l’ANI ; je pense que c’est un texte essentiel, mais il faut que je précise

      amicalement,

      Daniel

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.