… rémunérations excessives …

2 remarques préliminaires :

l’inégalité, en soi, n’est pas illégitime : l’effort, la compétence, la préoccupation quotidienne, la puissance de travail, l’intelligence doivent être rémunérées et il n’est pas inutile que la rareté elle même soit payée : l’inégalité mobilise l’envie pour pousser l’homme à se dépasser (et puis, quel que soit le niveau, personne n’accepte de passer chef d’équipe sans l’augmentation qui va avec…)

 par ailleurs, j’ai rencontré au cours de ma carrières des patrons (propriétaires ou non) de très grande qualité et qui menaient les affaires dans l’intérêt de l’entreprise, qui est l’intérêt commun

 il n’empêche …

 quand j’étais en fonctions, il m’est arrivé d’écrire au patron du Groupe Volvo, au nom de la CFDT de Renault Trucks, que je trouvais sa rémunération excessive ; il m’a civilement fait répondre que le Groupe était très attentif à ne pas dépasser la mesure et que la comparaison annuelle avec les rémunérations de ses alter-ego suédois lui paraissait un bon garde fou

 sur le fond : ce n’est pas parce que tout le monde est devenu fou qu’on doit faire comme tout le monde ; lorsqu’on gagne plus de 100 fois ce que gagne un de ses ouvriers, il est indécent de prétendre à quelque justification que ce soit (et il y a des écarts bien supérieurs …)

 quant à, pour se justifier, se comparer à ses confrères, d’une part cela fait penser au mur de la pissotière de l’école primaire (pardonnez la comparaison mesdames, c’était, chez les garçons, à qui laissait la trace la plus haute sur le mur) d’autre part ce mécanisme conduit mathématiquement à la dérive que nous connaissons*

lorsque Warren Buffet et des clubs de milliardaires américains tirent la sonnette d’alarme et prennent conscience que réserver à un très petit nombre de personnes les fortunes et les revenus démesurés, lorsque le FMI s’en préoccupe, on comprend qu’il y a urgence à changer et que si les États ne s’en saisissent pas, les sociétés civiles, pour le faire, se laisseront aller aux comportements extrêmes

Daniel Gendrin

* le mécanisme est imparable : si, PDG de société, votre rémunération est inférieure à la moyenne de celles du panel de comparaison (surtout si ce panel est peu fourni – ce qui était le cas dans l’exemple, la comparaison se faisant dans le cercle réduit des PDG des grandes entreprises suédoises), vous serez augmenté au moins jusqu’à ce niveau ; ce faisant, vous faites monter la moyenne et déclassez toute une série de vos confrères lesquels seront augmentés à leur tour et ainsi de suite ; on comprend que le tauxannuel d’augmentationdes dirigeants soit à 2 chiffres partout dans le monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.