… énergie électronucléaire : développement ou repli ? / partie 3 : coût du nucléaire …

après la publication de la lettre de jean Abras, vérifions ses affirmations en matière de coût de l’électricité du parc électronucléaire français à partir de la synthèse du rapport de la Cour des Comptes (janvier 2012 disponible sur le site de la Cour)

la fourchette donnée pour le coût de production (y compris gestion des déchets, investissements futurs et démantèlement du parc) y est de 33 à 50 € / MWh, et la Cour précise que le chiffre à prendre en compte pour comparer les différentes sortes d’énergie est le plus élevé ; elle affirme par ailleurs que ce chiffre est « peu sensible aux évolutions des charges futures provisionnées »

mentionnant les chiffrages d’autres organismes, internationaux ou nationaux, qui calculent le coût de production d’un parc neuf qui serait construit ex nihilo, elle donne une estimation du coût de production d’un tel parc, basée sur le prix actuel de l’EPR – 6Mds€ – et le situe dans une fourchette de 70 à 90 €/ MWh au minimum, tout en précisant qu’elle ne considère pas ce chiffre comme définitif

NB : il faut ajouter au coût de production les dépenses de recherche financées sur crédits publics qui se montent à 38 Mds€ depuis le milieu des années 50 (à comparer, par exemple, aux 80 Md€ qu’ont coûtés la construction des centrales)

enfin elle souligne que la prolongation de la durée de vie influence le coût de production

la Cour n’entre pas dans les débats sur la sécurité – ce n’était pas son mandat – et ne chiffre pas le coût pour la collectivité d’un accident majeur (dont elle affirme que l’État serait l’assureur au-delà du plafond de responsabilité des opérateurs, constatant qu’il assure ce service gratuitement pour les opérateurs).

En résumé, l’électricité électronucléaire produite par le parc actuel coûte, selon la Cour des comptes de l’ordre de 50€/MWh (chiffre pouvant servir de base à une comparaison) sans compter les crédits publics investis en R&D dans la filière.

NB : ce coût sera réduit si la durée de vie du parc est prolongée

L’électricité que produirait un parc neuf (à base d’EPR) pourrait coûter de l’ordre de 90 € / MWh sans que la Cour ne s’engage sur ce chiffre

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.