… un tournant, quel tournant ? partie 1 …

on parle, à propos de la politique économique de Hollande, d’un tournant …

il y a un changement sémantique : il clarifie peu à peu son discours ; mais dans les faits, sa politique est stable

la priorité est l’emploi par le soutien à l’entreprise et la réduction du déficit et des dépenses publiques (exceptions budgétairement protégées : l’éducation, pour de bonnes raisons, et la sécurité)

quant à la cohérence avec sa campagne, je rappelle (au risque de lasser) que c’est le premier président qui a été élu sans parler du pouvoir d’achat

il n’y a pas de tournant en 2014

évidemment, le PS  a un problème : depuis le temps qu’il raconte des fadaises à ses électeurs, tenant un discours en contradiction avec la politique qu’il mènera au pouvoir … Hollande l’oblige à s’adapter et c’est plutôt bon …

j’ai eu la curiosité de me pencher sur ce que j’écrivais en 2005 lors de la campagne sur le Traité Européen et en préparation de l’élection présidentielle de 2007 ; à l’époque j’étais encore au PS

ces textes sont écrits avant la crise financière et bien des choses ont changé mais ils ont bien résisté au temps (cf. en partie 2 de ce dossier une analyse écrite en avril 2005 dont je ne renie rien)

ils prouvent qu’il y a toujours eu au PS un courant et socialiste et libéral ; il est maintenant au pouvoir et la seule nouveauté est qu’il s’affiche

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.