…. tu seras là …

toi mon ami, mon frère,

ma femme, mon amante,

toi dont j’ai follement partagé le bonheur,

qui es là, dans la boîte, au chœur de cette église,

tu seras là ce soir …

tu seras là ce soir et demain et longtemps

tu seras là, pour moi, là, dans mon souvenir

et dans le souvenir de ceux qui t’ont aimé

et dans le souvenir de ceux qui t’ont connu

ton souvenir en nous, s’estompant peu à peu

fait que tu seras là, longtemps

tu seras là aussi, ce soir et demain et toujours

tu seras là, oui dans tes conséquences

pas seulement tes enfants ou bien tes créations

mais tu as laissé trace dans ceux qui t’ont connu

le monde est bien plus riche de ce que tu nous laisses,

le monde est différent parce que tu as été

tu seras dans ta trace toujours, jusqu’à la fin du monde

toi mon frère, ma femme, mon ami,

toi dont on pleure aujourd’hui le départ pour ailleurs

ce soir tu seras là,

là, dans mon souvenir et ton empreinte au monde

mais accessible aussi,

comme tous les autres,

vivants et morts,

comme Dieu,

dans la paix de ma prière

tu seras là …

Daniel Gendrin

… résurrection …

j’ai, un jour, dit une prière

sur le cercueil d’un de mes amis proches

elle disait, s’adressant à Jésus :

«  … de Ta résurrection nous ne savons qu’un fait :

Tes amis s’enfuyant, loin du lieu du supplice

et puis qui s’en reviennent quelques jours ensuivant

annoncer qu’ils T’ont vu …

c’est bien peu, c’est beaucoup

le socle de la Foi »

une amie dit alors que, pour croire,

elle attendrait un signe

il n’y a pas de signe, hors de ce témoignage

venu du fond des temps, incertain, mystérieux

de ces femmes, de ces hommes, affirmant qu’ils L’ont vu

avec leurs pauvres mots pour dire l’incroyable

en guise de caution, n’apportant que … leur vie

il n’y a d’autre signe que ce témoignage

mais aussi cette paix que l’on trouve en son soi

au creux de la prière

quand on vient l’y chercher

Daniel Gendrin

… fin du Monde …

que devient le monde après … ? quel est le destin de  l’humanité ?

j’ai déjà dit ici ce que je pensais de ceux qui lisent les textes fondateurs à la lettre : intégristes, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens ou autres, ils sont tous à mettre dans le même sac … malheureusement, en général, ce sont eux qui dressent les bûchers

ainsi de ceux qui imaginent le Christ – ou Dieu, je ne sais plus – descendant le dernier jour d’on ne sait où assis sur un trône entouré de toutes sortes de créatures célestes et au son du  clairon …

n’empêche, la Terre n’est pas éternelle et l’humanité encore moins ; la question reste …

au détour d’une réflexion sur la résurrection, engagée de longtemps et réactivée par le décès récent d’un vieil ami, je suis tombé sur le texte d’une conférence donnée par Teilhard de Chardin en mars 1945 à Pékin, texte publié en 2002 par la revue Études

il y livre sa pensée – à partir des données scientifiques connues à l’époque – sur la genèse et l’évolution de l’univers et sa réflexion sur l’aboutissement de cette aventure

son raisonnement est basé sur le constat de la complexification constante de l’univers : depuis le « chaos primordial » (le Big-bang n’est alors pas connu), l’univers évolue du moins complexe vers le plus complexe, continûment ; Teilhard explique, entre autres choses, que l’homme, être le plus complexe existant actuellement sur Terre, y tient de ce fait une place centrale mais il en déduit aussitôt que l’évolution se poursuit et que la forme humaine actuelle n’est qu’une étape dans ce mouvement de complexification

ainsi l’auteur ne se contente pas d’inventer le passé ; il imagine la suite et livre sa réflexion sur la fin du voyage ; sans déflorer le sujet – je vous laisse le plaisir de découvrir le raisonnement dans son entier – disons qu’il prévoit la poursuite du mouvement vers la « planétisation » de l’humanité puis sa spiritualisation et sa fusion finale dans ce qu’il appelle le « point oméga »

c’est facile à lire, beaucoup plus passionnant qu’il n’y paraît, traité d’un point de vue scientifique et absolument areligieux (rappelons que Teilhard était jésuite et scientifique)

… je ne sais pas s’il est théologiquement orthodoxe mais ce texte m’a beaucoup éclairé …

Daniel Gendrin

PS : pour + d’infos : http://www.associationlyonnaise-teilhard.com/Catherine-Godinot-Vie-et-Planetes-Que-se-passe-t-il-en-ce-moment-sur-terre_a425.html