… le capital au XXIè siècle en 300 mots …

rappelons que l’étude de Thomas Piketty est appuyée sur une base de données mondiale recensant patrimoines et revenus et couvrant – pour certaines séries – les 300 dernières années

le livre tient en une affirmation : nous sortons – ou sommes sortis – de l’anomalie historique des 30 glorieuses ; la croissance, c’est fini ; le reste est conséquences

l’anomalie a été liée à 2 facteurs : l’accroissement très rapide de la durée de vie et donc de la population (baisse de la mortalité précoce) et nécessité de reconstituer le patrimoine détruit au cours de la période 1914-1945 ; ces deux causes disparues, on revient à une croissance historique de 1 à 1,5 % l’an

le reste tient à 2 constats simples :

  • lorsque la croissance est inférieure au rendement du capital, le revenu tend à être thésaurisé

  • le rendement du capital est fonction de sa taille

deux conséquences : le rapport capital / revenu augmente et le capital se concentre ; il n’y a pas de force de rappel

2 chiffres actuels :

  • dans le monde, 1 % de la population possède 50 % de la richesse

  • aux Etats Unis, 10 % de la population se partagent 50 % du revenu

le monde dans lequel vivront nos petits-enfants tend mécaniquement à redevenir celui de Balzac : peu de personnes possèderont la quasi-totalité du patrimoine et bénéficieront de l’essentiel du revenu

quelques éclairages :

  • philosophique : ce ne sera plus le travail mais la fortune qui fera le revenu

  • politique : comment imaginer que les 2 ou 3 % des personnes possédant la richesse laisseront les autres participer aux décisions ?

  • sécuritaire : au nom de quoi – ou de qui – l’ordre sera-t-il maintenu lorsque la quasi-totalité des personnes travaillera pour un petit nombre – ou ne travaillera pas ?

Thomas Piketty propose de rétablir, dans le monde, les incitations fiscales mises en place aux Etats-Unis après la crise des années 30 et qui n’y ont été supprimées que dans les années 1980

… il est temps de réhabiliter Georges Marchais …

Daniel Gendrin

2 commentaires sur “… le capital au XXIè siècle en 300 mots …

  1. Oui, il est bien votre blog. Mais personnellement je m’intéresse aussi au cloud monétaire que l’Europe veut accroître de 1100 milliards d’Euro. Alors que la taxe sur les transactions monétaires n’a toujours pas cours, ce qui aurait pu permettre la traçabilité de ces transactions, ce ne sont peut-être pas les richesses visibles qui sont à considérer mais les comportements des acteurs et les transferts financiers qu’ils opèrent.

    Oui, intéressant cette histoire de richesses mal partagées, Georges avait aussi ses charmes. Ce même s’il voulait faire taire EL Kabach qui, lui, est toujours vivant. J’ai un blog qui a été qualifié d’état d’âme qui est devenu tellement transparent qu’il est invisible. je peux le modifier et le gérer, ce blog invisible est une tranche de ma vie que je ne semble pouvoir partager qu’avec moi-même. Facéties d’une liberté d’expression, en tout cas j’ai suivi charlie.

    Il est bien votre blog, il a le mérite d’être visible.

    J’aime

  2. Avec CE que je viens de lire trés trop vote, j’avoue être complètement en accord avec yes propos Chet Daniel, trés pertinents et qui devraient concerner de nombreuses personnel dans notre monde!!!!!! Et quel monde, c’est á croire qu’il ne tourne plus rond…….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.