… dans un monde qui bouge …

après le toilettage politique de ce printemps vient le temps des réformes : droit du travail, fiscalité, formation professionnelle, retraite, assurance-chômage, Europe ; c’est tout notre environnement politico-économique qui est en chantier …

je ne sais si Macron sera interrompu par les pesanteurs ou s’il arrivera au bout ; s’il y parvient, il aura bouleversé le paysage …

… en bien ou en mal ? …

le critère d’évaluation selon moi pertinent est le suivant : la politique appliquée va-t-elle améliorer la situation des plus pauvres ?

son analyse est que les pesanteurs de notre société la conduisent à la ruine économique et qu’il faut donc peser sur ces pesanteurs

qu’il ait tort ou raison, sa pensée est cohérente et sa politique en cohérence avec elle

nous suivrons – après le droit du travail – chaque étape et discuterons chaque réforme … tout cela – qui sera vu de ma fenêtre – méritant débat, je rappelle que ce blog est ouvert aux commentaires qui en respectent les règles – bienséance, écriture lisible et brièveté

pour commencer, je voudrais – à travers une incidente – planter le décor en évoquant, dans une note de lecture, le livre dont un mien neveu m’a aimablement fait cadeau : La spirale du déclassement de Louis Chauvel, sociologue et universitaire de renom – de renom dans ce milieu, j’entends …

selon l’auteur, nos sociétés sont engagées depuis les années 70 dans une spirale vicieuse, les classes moyennes inférieures – après les classes populaires – étant victimes d’un déclassement qui les conduit au désespoir

cette thèse rejoint – et d’ailleurs s’appuie pour partie sur – ce que dit Thomas Piketty ; si j’en partage pour l’essentiel, les constats, j’ai plus de mal avec l’analyse des causes, a fortiori les – peu clairs – remèdes proposés par l’auteur

il n’est pas sans intérêt de constater que la séquence récente a été marquée par le passage à la trappe de toute une génération politique et son remplacement par la suivante laquelle est justement la première soumise à ce déclassement

même si Emmanuel Macron lui-même n’en est pas victime, c’est tout de même un signe des temps

à suivre dans … la spirale du déclassement … note de lecture …

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.