… Brexit … encore et toujours …

après Theresa, Boris ; et toujours la même impasse

le Brexit se fera-t-il ? c’est probable mais pas sûr et, 3 ans après, on peut toujours prendre le pari

après le référendum par lequel les Britanniques – surtout les Anglais et les Gallois mais pas les Écossais et les Irlandais du Nord – ont choisi d’enclencher le processus qui les conduirait à quitter l’Union Européenne, j’avais écrit que je ne savais pas si cette séparation aurait lieu un jour

beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de la Thames River et le gouvernement britannique n’a jamais été aussi favorable au Brexit voire à un éventuel Brexit dur

et pourtant, il n’est pas sûr que Boris Johnson parvienne « do or die » à conduire la Grande Bretagne hors de l’Union le 31 octobre tant les parlementaires ne semblent pas décidés à le laisser faire

si la Grande Bretagne est la plus vieille démocratie du monde, c’est une démocratie parlementaire : le pouvoir est exercé par le Parlement ; Boris ne peut rien décider qui n’y ait été approuvé …

or les parlementaires ne sont d’accord, pour ce qui concerne le Brexit, sur rien : malgré des mois de réunions stériles, aucune perspective n’a pu emporter une majorité sous Theresa May

on voit mal par quel miracle et sur quel texte Boris – qui n’a plus qu’une voix de majorité – obtiendrait un vote positif, quel qu’il soit, au Parlement, avant le 31 octobre

un nouveau référendum ? … peu probable … le Parlement devrait l’organiser et il a déjà refusé à plusieurs reprises …

le jeu politique britannique passant par le Parlement, il faut y trouver une majorité ; puisqu’elle n’existe pas, il faut changer de Parlement ; on va donc probablement à nouveau vers des élections dont le thème central sera le Brexit

il est vraisemblable qu’en sortiront victorieuses les formations qui ont une position claire sur le sujet, c’est à dire, sauf évolution massive des ex grands partis – Conservateurs et Travaillistes – les Lib’Dem, qui sont contre, et le parti du Brexit de Nigel Farage qui y est favorable

il faut espérer que les Britanniques enverront à Westminster une vraie majorité, pour le Remain ou pour l’Exit

prenons le pari : cette fois, ce sera Remain

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.