… nucléaire … des nouvelles du front (suite n°2) … une percée décisive ou des mots en l’air ?

Elisabeth Borne, sur France Inter, invite le patron d’EDF à « réfléchir » au rôle de l’entreprise au cas où un scénario « 100 % énergies renouvelables » serait retenu

alors que celui-ci vient d’évoquer sereinement la future construction de 6 EPR

c’est la première fois qu’un membre du gouvernement évoque cette hypothèse

la bataille est bel et bien engagée et elle n’est plus perdue !

les données à ce jour :

1) le prix de construction pour chacun des 6 EPR envisagés est de 7,5 milliards d’€

c’est plus de deux fois le coût initialement prévu ; le KWh nucléaire était déjà potentiellement plus cher que celui des renouvelables, il l’est d’autant plus …

le KWh nucléaire est plus cher que le renouvelalble

2) l’électricité ne se stocke pas et la production renouvelable est intermittente ; or l’approvisionnement du pays en électricité doit être permanent, sur le temps long et à chaque instant

en 2035 les 50 % d’électricité nucléaire lisseront la production : la question du stockage ne se posera que progressivement et après 2035 … ce qui n’empêche pas d’y réfléchir

le temps long :

nous avons montré (article précédent), qu’un mix harmonieux et réparti – éolien, solaire, biomasse – assure la régularité de couverture d’un trimestre sur l’autre

à chaque instant :

il n’est pourtant pas exclu qu’il y ait pendant un certain temps des nuages et pas de vent sur une partie du territoire

la vraie solution, la plus massive et la plus naturelle est l’interconnexion – en cours – des réseaux européens : le foisonnement dilue le risque de l’intermittence

par ailleurs, la biomasse, l’éolien en mer et l’hydroélectricité, plus réguliers et faciles à piloter que l’éolien terrestre ou le solaire, contribueront au lissage de la production au fur et à mesure de leur montée en puissance dans le mix et bien avant 2035

le besoin de stockage n’est donc pas massif comme on veut nous le faire croire ; il est nécessaire et marginal

gardons en mémoire la solution hydrogène ; elle est encore onéreuse mais, au fur et à mesure de l’effondrement de son coût, elle prendra après 2035, progressivement le relais des batteries

d’ici là, les véhicules électriques assureront – sans investissement public – la continuité de l’approvisionnement à chaque instant si les incitations tarifaires facilitent l’utilisation commune des 150 à 300 GWh qu’elles stockeront en 2035 ; il en sera de même de tout stockage installé chez un particulier et aussi bien sûr des installations (STEP et Autres) mises en œuvre par EDF et consorts

le stockage n’est un problème ni à court terme (lissage par le nucléaire) ni à long terme (interconnexion des réseaux, mix et marketing intelligents, stockage institutionnel et par le particulier)

en conclusion

une fenêtre politique est ouverte : le nucléaire n’est plus la seule option possible ; le 100 % renouvelables le devient

cela résulte de la mobilisation de chacun : le vote écolo aux Européennes, l’effet Greta Thunberg – tellement haïe par les nucléophiles –, les marches écolos, tout contribue …

si Macron ne perd que quelques points d’ici à 2022 et s’il y a 4 candidats sérieux, Macron peut n’être pas au seconde tour … la décision de construire 6 EPR peut lui faire perdre ces quelques points … pour l’en convaincre, il suffit de faire basculer l’opinion

cela ne dépend que de nous : les nucléophiles vont faire flèche de tout bois ; et ils ont des moyens …

il faut convaincre, mon voisin, mes amis, les journalistes …

prenez partie ; si vous voulez du nucléaire, allez-y, c’est le moment ! si vous n’en voulez pas, parlez plus fort encore : si nous couvrons leur voix, nous gagnerons …

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.