… « le grand remplacement » …

si j’ajoute un mot à l’article de mon ami Christian publié ce jour, c’est que j’aime mettre mon grain de sel mais c’est aussi parce que le thème est actuel, dont Macron s’est saisi pour faire du Sarkozy

en 2017, la somme des entrées-sorties laisse un solde positif de 58 000 personnes ; moins de 0,1 % de la population : la migration est actuellement un problème marginal

si c’est le cas, pourquoi tout ce ramdam ?

pour l’analyse, partons du tableau ci-contre ; je le reprends du texte publié par Hervé le Bras pour la Fondation Jean Jaurès, un Think Tank qui contribue à alimenter la réflexion

il couvre la période 2006 2015

immigrés :

de 150 000 à 200 000, les entrées croissent de 50 000 ; les sorties s’accroissent d’autant ; le solde entrées-sorties est positif, de 110 000 environ, et sans évolution

nés Français :

les entrées sont stables à 50 000 et les sorties croissent de 160 000 à 210 000 ce qui laisse un solde de l’ordre de – 160 000 en 2015

quelques remarques :

  • dans les nés Français qui sortent il y a des enfants d’immigrés
  • le solde positif contribue au rajeunissement de la population et à l’équilibre de nos systèmes de prévoyance
  • sans remonter à l’Empire Romain, les migrations n’étaient pas mieux acceptées lorsque les Bretons ou les Morvandiaux montaient à la capitale
  • quant à l’immigration étrangère, elle est moins massive qu’autrefois ; non européenne, elle est seulement plus visible

le solde migratoire est devenu marginal et l’invasion dont on nous menace est une illusion mais l’évolution de la population est une réalité : les entrées et sorties d’immigrés et de nés Français, de l’ordre de 50 à 200 000 âmes (de 0,1 % à 0,3 % de la population) dans tous les sens, assurent un renouvellement continu et réel

de la visibilité – nouvelle – des différences naît ce sentiment du « on n’est plus chez nous »

alors, pourquoi le nier ? la population Française d’aujourd’hui ne ressemble pas à celle d’hier ; elle est plus bigarrée, plus colorée, plus mixte à tous points de vue – qui habite à Saint Priest le sait bien – ; on peut le regretter ou s’en réjouir mais fermer les frontières un peu plus n’aura pas d’effet sur cette réalité

ceux qui font croire le contraire trompent les Français et ceux qui exploitent ce thème font courir des risques à la démocratie

Daniel Gendrin

Un commentaire sur “… « le grand remplacement » …

  1. C’est vrai arithmétiquement mais le ressenti dans certains quartiers , beaucoup de quartiers, des villes c’est effectivement de ne plus être chez soi à l’européenne on va dire
    donc la vraie question que les décideurs devraient se poser : comment faire pour que les 3 ieme génération s’intègrent au lieu de se séparer, pourquoi et comment cela arrive t il?
    Peut être pourrait on s’interroger sur les moyens mis pour apprendre la langue, pour que les imans s’expriment en français , pour que la mixité des logements et de l’école soient une réalité., pour lutter contre les trafics de drogues qui pourrissent les banlieues…
    Et surtout sur notre dépendance économique vis à vis des pays du Golfe Quatar,Arabie saoudite… mais là c’est interdit d’en parler
    D’autres chiffres seraient intéressant combien de personnes représentent cet intégrisme musulman qui fait peur par rapport à la population musulmane , je pense peu en terme arithmétique mais encore faudrait il pouvoir le dire
    Il y a effectivement toujours eu des brassages de population , le dernier fait plus peur car l’intégration est plus difficile, il faut aussi savoir le reconnaitre

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.