… nucléaire … des nouvelles du front (suite n°3) …

j’annonçais des suites, en voilà : tout le monde fait flèche de tous bois et des articles paraissent toutes les semaines : les uns et les autres veulent gagner la bataille de l’opinion …

par ailleurs, mes lecteurs réagissent et je reçois des dossiers, établis souvent par des ingénieurs ayant contribué au programme nucléaire en fin de vie et qui peinent à en faire le deuil

ce papier fait référence à 4 articles parus dans le Monde daté 24 et 25 novembre :

  • il faut reconstruire d’urgence une filière nucléaire d’excellence de Colette Lewiner
  • la France ne doit pas lâcher cette industrie par inadvertance de Christian Stoffaës
  • un secteur dans l’impasse d’Aurélien Saussay
  • du solaire, pas des EPR de Daniel Lincot

que du beau linge : experte et administratrice d’EDF, vice-président du Cercle des Économistes, chercheur à la London School of Economics et à l’OFCE et enfin directeur de recherche au CNRS

les titres sont explicites et l’équilibre des opinions est respecté

le premier montre, dans son intitulé même, la nécessité de la reconstruction de la filière – selon l’avis d’une experte et administratrice d’EDF – et son inefficience présente

par ailleurs, Colette Lewiner m’a fait sourire lorsqu’elle parle d’« une gestion responsable de la difficile question des déchets radioactifs », alors qu’on nous promet depuis 40 ans une solution à cette « difficile question » et que la seule qu’on ait finalement trouvée est de les cacher sous le tapis

enfin elle nous confirme qu’un mix à 50 % de nucléaire permettra « de sécuriser le réseau électrique tout en préservant les objectifs environnementaux » ; ainsi que je l’écrivais précédemment, la problématique du stockage n’en est donc pas une avant 2035 ; c’est bien de le voir confirmé par une autorité compétente

à ces remarques près et pour clairs qu’ils aient été, ces articles ne m’ont pas apporté d’éléments pour remettre en cause ma position, que je résume ainsi :

il faut prolonger la durée de vie des centrales actuelles, poursuivre tranquillement la montée en charge des renouvelables et ne pas construire d’EPR

dans le papier suivant : quelques éclairages sur la problématique du stockage

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.