… un peu de politique …

la présidentielle n’est plus si loin : dans 2 ans, la campagne battra son plein …

… et Macron se comporte comme s’il devait automatiquement être au deuxième tour et s’il devait automatiquement gagner le deuxième tour

est-ce si sûr ?

il se pourrait qu’il y ait 5 candidats sérieux dans 2 ans ; au hasard : Macron (probable), Jadot (probable), Cazeneuve (pas impossible), Baroin (pas improbable) et le Pen (annoncé)

ce panel – ou un équivalent – me paraît très défavorable à Macron tant celui-ci risque de perdre des voix de gauche attirées par la modération et la fermeté d’un Cazeneuve et des voix de droite attirées par la modération et la fermeté d’un Baroin

prenons le pari : les écolos feront plus de 15 % et le Pen environ 20 %, peut-être un peu plus ; supposons que tous les petits – y compris LFI – fassent au total 15 %

il reste moins de 50 % pour les 3 autres : Jadot peut être au deuxième tour …

continuons :

Macron s’est fait élire au premier tour avec des voix de gauche – dont des voix écologistes – et du centre et aussi des voix de droite détournées de Fillon, partiellement pour les raisons que l’on sait

  • il a mené la politique qu’il avait annoncée et qui, au moins en économie, porte les fruits attendus (attractivité, emplois, etc.)
  • il a réussi à se dépatouiller de la révolte des gilets jaunes sans trop de casse moyennant – mais pouvait-il faire autrement ? – un accroissement du déficit

mais

  • il a perdu avec Nicolas Hulot les voix des écologistes
  • il s’est fait dès le début – injustement à mon sens – une réputation de président des riches
  • depuis un an, il copie Nicolas Sarkozy sur l’immigration
  • sur les retraites, dossier sur lequel il pouvait satisfaire toute la gauche non CGT et toute la droite, il fâche gratuitement la CFDT

… en 2022, Macron ne peut pas être devant Jadot sans les voix de gauche …

… à bon entendeur …

Daniel Gendrin

2 commentaires sur “… un peu de politique …

  1. Surtout que l’hypothèse Cazeneuve (ou autre) me parait improbable. Le PS ne peut plus se relever, il va être progressivement remplacé par Europe Ecologie et la France insoumise.

    Cependant vu la faiblesse structurelle et durable des républicains, pris en étau, on peut même penser que c’est un jeu à 3.

    Je pense cependant que rien n’est acquis.
    Une des caractéristiques aujourd’hui est la volatilité. Emmanuel Macron est apparu en deux ans. Trump ou Zelinski en Ukraine également.
    Aujourd’hui il y a effectivement un espace au centre gauche. Ségolène Royal tente de s’y lancer, mais je n’y crois guère.
    Par contre quelqu’un comme Laurent Berger par exemple porte un discours intéressant, et qui va au dela de la réforme des retraites. Mais cela pourrait aussi être un comique ou une Greta Thumberg encore à venir..

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.