… le COVID, l’Allemagne et la France …

à 106 morts par million d’habitants contre 439, le résultat n’est pas flatteur pour la France …

je ne parle pas ici du traitement de la pandémie ; des études universitaires nous diront un jour ce qu’on fait les différents pays, comment ils étaient préparés et quels ont été les résultats ; peut-être saura-t-on alors ce qu’il aurait fallu faire …

ce qui m’intéresse ici, c’est comment 2 pays voisins, de vieille culture et de niveau de vie proche, qui dépensent la même part de leur richesse nationale pour leur santé, ont pu faire face avec une efficacité tellement différente à la même pandémie

et d’abord tirons un tait sur les vieilles lunes :

plus civiques les Allemands ?

  • quand on sait le poids de la fraude fiscale dans le pays, on peut en douter
  • par ailleurs, nous, les Alsaciens, savons bien que les déchets que nous trouvons sur les bords de nos routes sont souvent d’origine allemande : propres, oui, mais chez eux
  • et puis je vais vous partager une histoire qui m’avait bluffé : un jour, du temps où j’étais artisan, je suis allé faire une réparation à Kehl chez un Algérien qui y vivait en HLM, tout en travaillant en France ; comme je m’en étonnais (vu le coût de la vie en Allemagne), il me raconta que dans son escalier, s’il laissait traîner un papier, il serait dénoncé au concierge et paierait une amende ; de fait, dans ce HLM, il n’y avait pas un papier par terre, pas une voiture sur le trottoir ou le gazon, pas une odeur dans les escaliers … cet arabe n’hésitait pas à perdre en niveau de vie pour vivre dans un environnement propre

civiques oui, chez eux, mais sous la pression sociale 

naturellement plus efficaces les Allemands ?

  • mon vieux copain François qui a travaillé avec eux des années dans le cadre d’une très ancienne société alsacienne de mécanique industrielle pourrait vous en conter …
  • et puis quand on voit les échecs successifs de Mercedes dans ses tentatives d’absorption de Mistubishi ou de Chrysler ou le très relatif succès de la vente de Rhône Poulenc , et qu’on les compare avec le vrai succès des Français dans l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi – qui, malgré les difficultés actuelles du groupe, est, en soi, un modèle du genre – ou celui, horresco referens ! des Italiens avec Fiat-Chrysler, la démonstration de l’efficacité légendaire des Allemands n’est pas faite

donc, ni tellement plus civiques, ni tellement plus efficaces … alors quoi ?

en premier lieu, c’est vrai, la pression sociale n’est pas la même : vous ne pouvez pas jeter un papier par terre au vu d’un passant en Allemagne ; les consignes sont donc plus faciles à appliquer et il n’est pas besoin de remplir un formulaire pour aller acheter son pain … c’est évidemment plus simple … et plus efficace

mais sortons du COVID pour prendre un peu de champ :

voilà un pays exsangue après la guerre, complètement détruit ; 40 ans après, c’est la première puissance économique d’Europe

en 1989 il absorbe l’Allemagne de l’Est ; 16 millions d’habitants ! il faut tout refaire : les infrastructures, l’industrie, le niveau de vie des gens etc …

en 30 ans, malgré la crise des subprimes qui le frappe autant que nous, le pays retrouve sa prospérité et une situation macro économique équilibrée sans ce chômage qui gangrène notre propre société

alors peut-être faut-il chercher du côté des institutions :

d’un côté un pays centralisé où toute décision importante remonte au Président et dont le système électoral verrouille à celui-ci une majorité godillot et de l’autre un pays fédéral dans lequel la Chancelière ne peut prendre les décisions importantes sans l’accord des Présidents des Länder – qui les appliquent avec souplesse, quand ils les appliquent – et un système électoral qui impose aux partis coalisés d’écrire leur accord de gouvernement et de s’y tenir

paradoxe, le système décentralisé a été plus réactif que le système centralisé dans la présente crise puisque l’Allemagne a confiné avant nous … et plus efficace au vu du résultat …

on pourrait peut-être se poser la question de l’efficacité de nos institutions … la 5ème République a été inventée par un militaire dans un pays au centralisme remontant à Richelieu et dont la Révolution a vu les Jacobins écraser les Girondins … quelle hérédité !

au fond, ce n’est peut-être pas l’ENA qu’il faut réformer, c’est l’État

je ne sais pas si les Régions ont été découpées de manière intelligente, mais elles existent ; ne peut-on partager le pouvoir entre elles et l’État ? (imaginez : l’école vraiment gérée par les Régions ! )

et ne peut-on pas enfin mettre un peu de proportionnelle dans nos élections législatives ? ce système où une seule personne et un seul parti dirigent le pays pendant 5 ans ne fonctionne pas bien ; d’ailleurs les Français, mécontents, changent de majorité à chaque élection législative*, désavouant les sortants, de droite comme de gauche

réformer notre État, ce serait un premier pas

Daniel Gendrin

* nous avons changé de majorité en 81, en 86, en 88, en 93, en 95 (Chirac a battu le sortant Balladur sur la « Fracture Sociale »), en 97, en 2002, en 2007 (Sarkozy a fait campagne sur le changement), en 2012 et en 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.