… objectif ? moi ? …

une voisine et néanmoins amie me demande si le papier que je compte sortir sur le livre de Piketty – si, si, ça finira par venir – sera objectif …

la réponse est non

je ne fais pas ici un journal et mon but n’est pas de donner des informations

l’objectif que je poursuis est d’éclairer une question, en général complexe

cela commence par la collecte de l’information auprès de sources que je crois fiables, le plus souvent des organismes officiels – INSEE, OCDE, EUROSTAT … –, à défaut d’autres sources – Wikipedia, le Monde

avec ce matériau je me forge une conviction ; je ne la met sur le papier que lorsque j’y j’adhère profondément ; si elles peuvent changer, force est de constater que ces convictions sont assez stables

il m’arrive aussi de reprendre, pour les commenter, des articles publiés par d’autres, particuliers ou Think Tanks, par exemple Telos

le partage de tout cela n’est qu’incident : ces études peuvent avoir une utilité pour des connaissances – souvent des familiers – qui n’ont pas le temps ou l’envie de creuser les mêmes questions que moi et qui pourtant sont concernés par elles

je publie des convictions, pas des informations – en prenant le soin d’éclairer ma démarche et de citer mes sources

NB : avec les mêmes données, on peut arriver à une opinion différente

l’exemple du parc nucléaire – l’un de mes chevaux de bataille – est éclairant :

  • peu émetteur de Co2, il nous éclaire et nous chauffe depuis 40 ans à un coût acceptable
  • mais il émet des déchets dont on ne sait ni que faire ni ce que coûte leur traitement*, est devenu plus cher que les renouvelables et potentiellement dangereux

privilégiant le premier aspect par rapport au second, certains estiment qu’il faut remplacer le parc nucléaire par un parc nucléaire ; ce n’est pas la conviction que j’ai publiée – Dieu sait ! – sans occulter le débat et en citant mes sources – y compris certaines de celles de mes contradicteurs

ce que je partage est donc subjectif et n’exonère pas mes lecteurs de leur discernement

Daniel Gendrin

* Super Phénix, la centrale qui devait recycler une partie des déchets a été fermée sur un échec en 1997, et ITER, le projet mondial de recherche sur la fusion nucléaire, qui, lui aussi, devrait les utiliser comme combustible, en est encore au stade expérimental

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.