… Piketty, les propositions …

la dernière partie du livre de Piketty nous plonge dans le concret

NB : je ne donne pas ici d’avis ; je le ferai dans l’article conclusif dont c’est la destination

une nouvelle fois, je ne prétends pas à l’exhaustivité : ce livre est tellement important en volume et en documentation que des propositions de l’auteur ne figurent pas ici

3 propositions-clefs :

  • une réforme du fonctionnement de l’Eurogroupe
  • une autre distribution du pouvoir dans l’entreprise
  • une redistribution massive – et originale – du capital
  • Eurogroupe

pour l’essentiel, l’auteur propose de doter les pays partageant l’Euro d’un budget commun – donc de recettes communes – et de créer une assemblée, composée paritairement de membres des parlements européen et nationaux, en charge du vote et du contrôle de l’application de ce budget

peu convaincu par ce projet – je dirai pourquoi – je ne le détaille pas

  • distribution du pouvoir dans l’entreprise

dans l’entreprise, divers acteurs mettent en commun des moyens en vue de produire des biens ou des services ; ce sont, au moins : les salariés et les apporteurs de capitaux mais aussi les fournisseurs et les clients sans oublier la collectivité publique qui met à leur disposition les infrastructures tant matérielles qu’immatérielles et l’espace réglementaire permettant le fonctionnement de l’économie

en France, les actionnaires décident seuls de l’avenir de l’entreprise, de ses salariés et d’une part de la prospérité de son territoire d’implantation

en Allemagne, ce pouvoir est partagé à parité entre les actionnaires et les salariés grâce à la présence de ceux-ci au sein des Conseils d’Administration

Thomas Piketty pense que ce partage du pouvoir est plus juste et plus efficace et propose de l’appliquer au cas français

  • redistribution du capital

Piketty propose, comme il l’avait fait dans son livre précédent, de rétablir les impôts sur le capital et les successions et d’augmenter sensiblement l’impôt sur les hauts revenus

et que la masse – considérable, on parle de plusieurs points de PIB – d’argent ainsi prélevée soit redistribuée à tous les jeunes le jour de leur 18ème anniversaire

il s’agit de distribuer ainsi en une fois plus de 100 000 € à chaque jeune

contrevenant à mon intention de ne pas commenter ici ces propositions, j’invite mes lecteurs à passer outre leur réaction spontanée et à y réfléchir à deux fois

j’y reviendrai bien entendu

Daniel Gendrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.