2022 / le débat … le bilan, écologie

si je commence par l’écologie c’est parce que, après le casse-croûte du quotidien et donc l’économie, c’est le point qui me paraît de loin prioritaire : si l’on ne parvient pas à tenir les objectifs de l’accord de Paris, le reste n’a pas beaucoup d’importance …

cela recouvre en réalité 2 sujets : les questions de la biodiversité et du réchauffement climatique

j’évacue tout de suite la première dont l’importance – aussi capitale que celle du réchauffement –, si elle est connue des spécialistes depuis des années, n’apparaît que récemment dans le débat public

quelques mesures symboliques ont été prises – les abandons du transfert de l’aéroport de Nantes, de la Montagne d’Or en Guyane ou d’EuropaCity – mais cela ne suffit pas à faire une politique … pour le reste, nous avons des promesses mais peu de réalisations : Macron découvre la question

on reviendra sur ses résultats en matière d’agriculture ; quant à confier la biodiversité de nos forêts aux chasseurs, l’idée peut paraître bien saugrenue …

reste le réchauffement climatique

on sait qu’il est d’origine anthropique et qu’il est principalement dû aux émissions de gaz à effet de serre, principalement les CO2 et méthane

les principaux émetteurs en France sont (source : Ministère de la transition écologique) :

transports30 %
agriculture17 %
résidentiel et tertiaire16 %
industrie et construction11%
secteur de l’énergie10 %
procédés industriels9 %
déchets4 %
autres secteurs2 %


l’empreinte carbone* de la France baisse régulièrement depuis 2005 de l’ordre de 1 % par an

tous les secteurs contribuent, sauf les transports dont les émissions croissent ; les principaux gains sont acquis dans l’industrie de l’énergie (- 41% sur la période 1990 – 2018) et dans l’industrie manufacturière et la construction (- 35 %)

le gouvernement a consacré environ 30 milliards d’€ du plan de relance de 2020 à la transition énergétique, dans le transport – soutien à la SNCF, électrification du parc automobile –, la rénovation thermique des bâtiments et la création d’une filière hydrogène qui contribuera à la décarbonation des transports lourds et d’industries très consommatrices d’énergie

que Macron consacre le tiers du plan à la transition énergétique montre qu’elle n’est pas absente de ses préoccupations

pas assez ? peut-être, mais pas rien et pas peu …

d’ailleurs les résultats suivent : l’empreinte carbone baisse continûment depuis 15 ans, l’aide MaPrimeRénov’ monte en puissance, les renouvelables assurent 20 % de la production d’électricité, les parts de marché des véhicules électrifiés et du transport ferré régional croissent régulièrement, la circulation automobile diminue dans les grandes villes, des lignes aériennes sont supprimées, nos campagnes se couvrent de micro centrales à biogaz …

tout cela, dont les effets seront cumulatifs, va dans le bon sens

mais je ne peux terminer sans déplorer la victoire des nucléophiles : partis de loin, ils ont fini par gagner et l’on s’oriente vers le plus nucléaire des 6 scénarios de l’étude Futurs énergétiques 2050 commise par RTE et que j’ai commentée ici en novembre

Macron y a tenu une part essentielle : je pense que si la France est en retard quant au développement des énergies renouvelables et en particulier de l’éolien terrestre, ce n’est pas par hasard : l’ensemble de la classe politique française – y compris Macron -, sachant que c’était une alternative possible, s’est liguée pour y faire obstacle et a monté une extraordinaire campagne médiatique laquelle a convaincu les Français … dommage ; nul de mes lecteurs ne sera étonné que je considère cela comme une erreur majeure**

Daniel Gendrin

* dans l’empreinte carbone on inclut les émissions liées aux produits importés

** on peut se reporter à mes écrits sur le sujet depuis la création de ce blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.