2022 / le débat … bilan, la posture …

ce fut la surprise : le soir même des résultats, dans la cour du Louvre Macron, seul s’avance … seul, déjà, jupitérien … je ne l’avais pas vu venir, ce fut ma première déception

chaque Président a son image : Hollande se voulait normal, Sarkozy hyperactif, Chirac populaire – le cul des vaches, les pommes et la bière – Mitterrand Tonton – voire, pardonnez du peu, Dieu ! –, Giscard royal, Pompidou tenace … quant à de Gaulle … et voilà donc Jupiter

il est difficile d’assumer la fonction, en France sous la Cinquième …

le costume a été taillé par Le Général pour un général : de Gaulle ne s’occupait pas de l’intendance mais il avait une idée régalienne de la fonction ; curieux comme ce mot – qui fleure bon l’ancien régime – a gardé droit de cité dans cette République qui a coupé la tête de son Roi

et il est assez comique de voir comment tous – Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et, donc, Macron se sont – avec une réserve pour Hollande – coulés dans le costume et n’ont pas – ou à la marge – cherché à en modifier la coupe

… Dieu sait que pourtant certains ont critiqué la constitution songeons, par exemple à Mitterrand qui – pourtant auteur du pamphlet le coup d’État permanent – s’est glissé dans la peau du Général avec délectation …

j’espérais de Macron une autre posture

il avait promis – page 27 de son programme – , une démocratie rénovée, un parlement tourné vers le contrôle et l’évaluation ainsi que le développement de la participation des citoyens et, plus tard, à son allié Bayrou, une dose de proportionnelle

au lieu d’une démocratie apaisée et participative nous avons eu une verticalité assumée

dommage

même les idées fortes comme le Grand Débat et la Convention Citoyenne – amorces intelligentes d’une démocratie participative – n’ont pas assuré l’astucieuse sortie de la crise des gilets jaunes qu’elles promettaient, gâtées par la mise en scène des réunions de rattrapage de Macron avec les Maires ou l’irréaliste* promesse de reprendre « sans filtre » les conclusions de la Convention Citoyenne

car s’il a fallu tellement caresser les Maires, c’est parce qu’Emmanuel Macron n’a cessé de mépriser l’avis de tous les acteurs des corps intermédiaires, fonctionnaires, syndicats, élus locaux, parlementaires, associations … verticalité vous dis-je

alors quand, dans la campagne qui s’ouvre, Emmanuel Macron dit « ensemble » ou « avec vous » (ce seront, paraît-il, des slogans de sa campagne), on peut avoir quelques doutes

Daniel Gendrin

* la promesse de reprendre sans filtre les propositions de la Convention était contraire à la Constitution : c’est le Parlement qui fait la Loi ; c’est une promesse qu’il ne fallait pas faire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.