… un cadeau de Noël …

depuis le temps que l’on nous accuse, nous autres producteurs d’électricité « verte », de puiser – à travers des subventions indues – dans les caisses de l’État …

un article de Luc Bronner publié le 3 décembre dans Le Monde, dévoile que jamais on n’aura vendu autant d’installations solaires ou éoliennes, aux particuliers et aussi, nouveauté, aux entreprises …

en parallèle, il fait le point des heurs et malheurs des industriels du secteur et le tour des chausse-trapes dressées par tout un chacun pour éviter d’avoir une éolienne ou un panneau solaire « dans son jardin » ; on sait le lobby nucléaire efficace …

et puis, surprise, au détour de l’article on découvre que : « … le prélèvement sur les superprofits de l’énergie existe (…) et il va fonctionner à plein régime en 2022 et en 2023. Celui-ci ne cible pas les pétroliers (…) mais les producteurs (…) qui font tourner les pales des éoliennes et briller les panneaux photovoltaïques (…).

En 2023, le secteur des renouvelables devrait verser au budget de l’État plus de 30 milliards d’euros en contrepartie de la hausse des tarifs de l’énergie… »

NB : les chiffres sont ceux de la CRE, la Commission de Régulation de l’Énergie, organisme public chargé de garantir le fonctionnement du secteur

on peut d’abord s’étonner que les seuls « super-profits » taxés soient ceux-là …

mais la surprise passée, on se régale : non seulement les renouvelables rembourseront en 18 mois tout ce qu’elles auront coûté à la France en 20 ans (43 milliards d’€) mais, tant que le prix de marché de l’électricité restera à des niveaux plus élevés que le seuil contractuel, ça continuera …

18 mois pour rentabiliser un investissement de cette importance ! le rêve de n’importe quel industriel … et une divine surprise pour le ministre du budget …

mais imaginez que l’on ait fait comme les autres, les Espagnols, les Allemands, les Danois voire les Anglais et qu’on ait 2 fois plus d’éoliennes ou de panneaux solaires, ce ne serait pas 30 mais 60 milliards … de quoi se payer – en un an ! – la remise à niveau du parc nucléaire actuel ou les fameux 6 EPR … ce serait quand même assez cocasse …

mais non, nous avons procrastiné …

Daniel Gendrin

Un commentaire sur “… un cadeau de Noël …

  1. j’ai bien peur que cette situation inédite ne soit qu’un feu de paille. Les centrales nucléaires vont être réparées et remises en route, l’hiver finira et les entreprises ont bien commencé à réduire leur consommation d’électricité.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.