NUPES : contribution de Christian Juyaux …

on trouvera ci dessous le fac-simile d’une lettre émise par mon ami Christian Juyaux, membre lui aussi du groupe Convaincre – pour l’essentiel des anciens Rocardiens – en préparation de la réunion du groupe qui s’est tenue en mai

cette contribution, comme celle de Michel Weill qui l’a précédée, est publiée sous sa signature et sa responsabilité ; cela étant dit, j’en partage la plupart des idées

Lire la suite « NUPES : contribution de Christian Juyaux … »

NUPES : contribution de Michel Weill

parmi mes amis, tout le monde ne partage pas mon analyse sur la politique dite de l’offre initiée par François Hollande et poursuivie par Emmanuel Macron et, en conséquence, sur la coalition NUPES qui brigue nos voix …

on trouvera ainsi ci-dessous la contribution au débat de Michel Weill, un acteur principal du groupe Convaincre

Lire la suite « NUPES : contribution de Michel Weill »

… la NUPES et l’économie …

160 économistes, ont paraît-il, apporté leur soutien au programme de la coalition ; si Mélenchon est Premier Ministre, il sera mis en œuvre

Terra Nova, Think-tank de gauche, publie une note de Guillaume Hannezo, normalien et ancien conseiller de François Mitterrand, qui pense que ce n’est pas exactement une bonne idée

Lire la suite « … la NUPES et l’économie … »

… 2022 / le débat … emploi et pouvoir d’achat …

je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous la publication récente de l’INSEE sur la situation de l’emploi ; elle marque la poursuite, d’un trimestre à l’autre, de l’évolution sur ce front : « au troisième trimestre, le taux d’emploi est au plus haut … »

Lire la suite « … 2022 / le débat … emploi et pouvoir d’achat … »

2022 / le débat – économie

cet article est rédigé en réponse à celui qui est publié le même jour sous le titre 2022 / le débat – économie – contribution partenaire

s’attendre à ce qu’un Président, quelles que soient la brutalité des réformes qu’il mette en œuvre, obtienne en 5 ans une amélioration de 30 à 40 % sur le chômage ou la pauvreté, c’est se préparer à être déçu ; ces choses-là prennent du temps

c’est peut-être bien parce qu’ils partagent cette illusion que les Français sont toujours déçus ; les politiques, prudents, ne font pas des promesses de cette ampleur ; celle de Macron était, je le rappelle, de ramener le chômage à 7 % en fin de mandat ; l’atteindra-t-on ? je ne sais mais on n’en sera pas loin, malgré le COVID

Lire la suite « 2022 / le débat – économie »

2022 / le débat – économie – contribution partenaire

on trouvera ci-dessous une note envoyée par Charles, un ami cher, sur les aspects économiques de la politique suivie depuis 5 ans et sur ses résultats

la réponse que j’ai faite à mon ami est dans l’article suivant

Lire la suite « 2022 / le débat – économie – contribution partenaire »

… Piketty, un résumé …

une grosse ambition : résumer un livre de 1200 pages en 300 mots …

essayons …

passée l’arrogance habituelle de l’auteur, le livre est passionnant et accessible, à la longueur près …

le sujet : les inégalités, leur réalité, leur origine et comment y remédier

  • le livre montre qu’elles sont le fruit d’une sacralisation du droit de propriété
  • il dresse un vaste tableau historique et mondial des différents régimes économiques sous le prisme des inégalités ; il est extrêmement documenté et les sources sont citées
  • l’esclavage est traité en détail, à la fois comme régime le plus inégalitaire possible mais aussi comme origine de la prospérité des pays occidentaux et des inégalités entre pays
  • NB : le tableau n’est pas tendre pour les régimes communistes : ici, aucune « Ostalgie », ce qui rend compliquée – mais intéressante – la recherche d’alternatives
  • s’agissant des solutions, Piketty ne se limite pas au classique « il faut faire payer les riches » : outre le projet de redistribution du pouvoir dans l’entreprise, il ajoute à celle de revenir à une progressivité beaucoup plus forte de l’impôt, une proposition de redistribution du patrimoine qui mérite mieux qu’un haussement d’épaules

en résumé, l’étude confirme l’importance mondiale et le danger de l’accroissement des inégalités, en pointe les causes et ouvre des pistes ; c’est un livre utile dont les politiciens doivent s’emparer

même si l’auteur – pris dans ses engagements politiques – peine à accepter que, le monde étant ce qu’il est, un pays moyen comme la France ne peut pas faire cavalier seul en matière fiscale

ce qui, évidemment, limite la portée de son discours

dans le dernier article, je commenterai chacune des 3 propositions-clefs :

  • une réforme du fonctionnement de l’Eurogroupe
  • une autre distribution du pouvoir dans l’entreprise
  • une redistribution massive – et originale – du capital

Daniel Gendrin