… Piketty, un résumé …

une grosse ambition : résumer un livre de 1200 pages en 300 mots …

essayons …

passée l’arrogance habituelle de l’auteur, le livre est passionnant et accessible, à la longueur près …

le sujet : les inégalités, leur réalité, leur origine et comment y remédier

  • le livre montre qu’elles sont le fruit d’une sacralisation du droit de propriété
  • il dresse un vaste tableau historique et mondial des différents régimes économiques sous le prisme des inégalités ; il est extrêmement documenté et les sources sont citées
  • l’esclavage est traité en détail, à la fois comme régime le plus inégalitaire possible mais aussi comme origine de la prospérité des pays occidentaux et des inégalités entre pays
  • NB : le tableau n’est pas tendre pour les régimes communistes : ici, aucune « Ostalgie », ce qui rend compliquée – mais intéressante – la recherche d’alternatives
  • s’agissant des solutions, Piketty ne se limite pas au classique « il faut faire payer les riches » : outre le projet de redistribution du pouvoir dans l’entreprise, il ajoute à celle de revenir à une progressivité beaucoup plus forte de l’impôt, une proposition de redistribution du patrimoine qui mérite mieux qu’un haussement d’épaules

en résumé, l’étude confirme l’importance mondiale et le danger de l’accroissement des inégalités, en pointe les causes et ouvre des pistes ; c’est un livre utile dont les politiciens doivent s’emparer

même si l’auteur – pris dans ses engagements politiques – peine à accepter que, le monde étant ce qu’il est, un pays moyen comme la France ne peut pas faire cavalier seul en matière fiscale

ce qui, évidemment, limite la portée de son discours

dans le dernier article, je commenterai chacune des 3 propositions-clefs :

  • une réforme du fonctionnement de l’Eurogroupe
  • une autre distribution du pouvoir dans l’entreprise
  • une redistribution massive – et originale – du capital

Daniel Gendrin

… Piketty, les propositions …

la dernière partie du livre de Piketty nous plonge dans le concret

NB : je ne donne pas ici d’avis ; je le ferai dans l’article conclusif dont c’est la destination

une nouvelle fois, je ne prétends pas à l’exhaustivité : ce livre est tellement important en volume et en documentation que des propositions de l’auteur ne figurent pas ici

Lire la suite « … Piketty, les propositions … »

… Piketty … la social-démocratie réussite et échec …

la période qui suit les deux guerres mondiales voit une importante réduction des inégalités : la part dans le revenu global du premier décile* passe de 50 % au début du siècle à environ 30 % au profit des autres catégories de la population

c’est aussi la période de la social-démocratie …

Lire la suite « … Piketty … la social-démocratie réussite et échec … »

… Piketty … l’éducation …


l’auteur consacre un développement passionnant sur le lien éducation / développement, s’appuyant sur la comparaison des situations respectives des États-Unis et des grandes nations Européennes – France, Allemagne, Grande-Bretagne au long des XIXème et XXème siècle

Lire la suite « … Piketty … l’éducation … »

Piketty … le comble de l’inégalité : l’esclavage …

nous avons vu que, selon Piketty c’est la déification de la propriété privée qui conduit à l’accroissement des inégalités ; la problématique est culturelle, ou idéologique, comme on voudra

le comble de la sacralisation de la propriété – et celui des inégalités de traitement – est dans la chosification de la personne humaine

Lire la suite « Piketty … le comble de l’inégalité : l’esclavage … »

… Piketty … idéologie …

c’est la thèse centrale du livre : le capitalisme est basé sur ce que l’auteur appelle – il aimerait manifestement entrer dans l’Histoire pour avoir imposé des néologismes – le propriétarisme, qui est, en quelque sorte, la religion de la propriété privée

Piketty pense que tout régime, même totalitaire, pour être accepté par le plus grand nombre – et donc pour exister – doit s’appuyer sur un langage, une idéologie

il prétend ainsi que le capitalisme est fondé sur le respect du droit de propriété et que, sauf régulation, cela conduit mécaniquement à une société aux inégalités croissantes

Lire la suite « … Piketty … idéologie … »

Piketty … introduction

le livre de Thomas Piketty Capital et idéologie a déjà plus d’un an


c’est un pavé bien écrit, facile à lire – passé le ton professoral – extrêmement documenté et qui complète efficacement son livre précédent

mon commentaire ne vise pas à l’exhaustivité : il ne relève que ce que j’en retiens ; il fera, cette fois encore, l’objet de plusieurs articles, le présent résumant les quelques idées qui ont fixé mon attention et qui seront détaillées plus loin

d’autres commentaires d’autres auteurs pourront être publiés ici … avis aux amateurs …

Lire la suite « Piketty … introduction »

… une bien étrange invasion …

soulagement : Biden ayant été confirmé, l’intrusion sauvage dans le Capitole n’aura d’autres conséquences que d’avoir marginalisé Trump – quoique, il reste encore quelques jours … – et ridiculisé l’Amérique …

je n’ai évidemment aucune information confidentielle et loin de moi l’idée de répandre des fake-news, mais je ne peux m’empêcher d’être perplexe …

Lire la suite « … une bien étrange invasion … »