… 3 questions aux électeurs de la NUPES …

faut-il changer de politique économique ? peut-on refuser de payer la dette ? peut-on refuser d’appliquer les règles européennes ?

faut-il changer de politique économique ?

la France a fait, il y a des décennies, le choix de laisser au chômage environ 10 % de sa population active en dédommageant les chômeurs ; cette politique, acceptée par tous, a été menée à crédit, c’est à dire aux dépends des générations futures

en parallèle, une bonne partie de son industrie s’est évaporée

en 2013, François Hollande a décidé de changer structurellement de politique, rapprochant les conditions d’exploitation des entreprises françaises de celles de leurs homologues européennes

résultat : le chômage baisse et l’industrie revient

la NUPES propose de revenir aux errements du passé, cela ne semble pas une bonne idée

peut-on refuser de payer la dette ?

la réponse est oui : il suffit de le décider … et de refuser les décisions de justice qui suivraient …

mais, alors, on ne peut plus se permettre de déficit : lorsque les dépenses excèdent les recettes, il faut combler l’écart par l’emprunt et personne n’accepte de prêter à quelqu’un qui refuse de rembourser

à la place de la politique de dépenses tous azimuts qu’on nous promet, il faudra une politique de strict équilibre budgétaire dès le lendemain du défaut … or nous avons une addiction au déficit …

donc oui, en acceptant l’austérité qui va avec, on peut s’exonérer de ses dettes, …

mais l’austérité n’est pas, Dieu sait ! dans le programme de la NUPES …

ne pas payer la dette ? plutôt une mauvaise idée …

peut-on refuser d’appliquer les règles européennes ?

là encore, la réponse est oui : il suffit de le décider …

mais cela conduit à refuser aussi les décisions de justice qui en résulteront … et donc à refuser d’appliquer les traités de l’Union Européenne ou de la Zone Euro

nous sommes soumis aux règles décidées conformément aux procédures contractuelles sauf à renégocier les traités – des années de négociation –, ou à les dénoncer

et donc, selon le cas, à sortir de l’Euro ou de l’Union elle-même ce qui ne devrait pas trop chagriner le candidat Premier Ministre mais qui n’est pas explicitement prévu par la NUPES

ça fait partie des « nuances » qui séparent les partenaires ; je ne suis pas sûr que « nuance » soit un terme approprié

le fonctionnement récent de l’Union montre qu’on peut toujours discuter mais refuser d’appliquer les traités ce n’est pas une bonne idée …

décidément, tout cela ne m’incline pas à voter pour la NUPES

Daniel Gendrin

Un commentaire sur “… 3 questions aux électeurs de la NUPES …

  1. Peut-être faut il faire comme les grecs avec Syriza, prendre le risque d’appliquer ce programme démagogue, et se prendre le mur de face. Les TP sont souvent plus formateurs que les cours magistraux.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.