… Brexit : il faut qu’on m’explique…

voilà les Britanniques qui stockent les pièces de véhicules ou les médicaments ! … on nous annonce des files d’attente dantesques à Calais ou à Douvres …

je fais ici l’hypothèse d’un Brexit sans accord le 31 octobre ; ce n’est pas encore acquis mais bon …

que va-t-il le passer le 1er novembre ? d’abord, c’est un jour férié en France, donc rien, il ne va rien se passer ; le 2 et le 3, c’est le week-end, sacré en Grande Bretagne ; tout commencera le 4

si les Britanniques font ce qu’ils ont dit qu’ils feraient, ils ne mettront pas plus de contrôles à leurs frontières qu’il n’y en a aujourd’hui

dès lors, qui bloquera les biens qui quitteront l’Union ? pourquoi les Européens retarderaient-ils leur transit ? c’est à l’entrée d’un pays qu’on contrôle les marchandises, pas à la sortie … lorsque j’étais petit patron, j’achetais des pare-brise en Allemagne ; c’était avant la disparition des douanes – un autre monde ! – j’attendais à la douane française, pas à l’allemande

les importations de la Grande Bretagne, en provenance de l’Union ou transitant par elle, ne feront l’objet d’aucun retard qui ne soit dû à une décision britannique, par exemple l’imposition de droits de douane aux produits européens ou de nouveaux contrôles, sanitaires ou autres

les exportations des produits anglais, elles – qui seront taxées par l’Europe –, subiront dès le 4 novembre les contrôles douaniers et sanitaires qui s’imposent aux biens de n’importe quel pays tiers et il risque bien d’y avoir des files d’attente à la sortie de Grande-Bretagne

autrement dit, sauf si les Britanniques imposent des droits de douane ou des contrôles aux produit qu’ils importent d’Europe – ce qui n’est nullement obligatoire et en tous cas pas du fait de l’Union – il n’y aura pas plus de file d’attente à Douvres qu’aujourd’hui

… et les Anglais n’ont pas de raison de stocker la nourriture pour leurs chiens, les médicaments ou les pièces détachées pour leurs usines automobiles …

prenons le pari : si Brexit il y a, le 4 novembre il n’y aura pas de file d’attente dans le sens Calais-Douvres et les journalistes se déplaceront pour rien

… ou alors il faut qu’on m’explique …

c’est d’ailleurs très ennuyeux, car le Brexit sera, à très court terme, indolore pour les Britanniques, ce qui alimentera le discours de ceux qui souhaitent le Frexit et, plus généralement, la fin de l’Union Européenne

Daniel Gendrin

PS : les échanges intracommunautaires font déjà l’objet de déclarations ; la circulation des biens dans le sens Calais-Douvres changera de nature (ce sera de l’exportation extracommunautaire) mais sa comptabilisation n’en sera pas plus compliquée qu’aujourd’hui pour autant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.